Rédaction/ mai 23, 2018/ L'actu positive, Sport/ 0 comments

En ce samedi 19 Mai 2018, se tenait un match du FC Fleury pour le maintien contre Guingamp.  En s’imposant 1 à 0 devant son concurrent direct, le promu essonnien sort de la zone de relégation et se retrouve en ballottage favorable avant la dernière journée au Paris FC.

En avant le maintien ! Devant 400 spectateurs au Stade Auguste-Gentelet, les filles de Fleury Mérogis ont bousculées les guingampaises. Avec une expulsion dans le temps additionnel, c’est tout Guingamp qui a vu rouge, ce samedi après-midi, à Fleury-Mérogis. En concédant une troisième défaite de rang 1-0, les Costarmoricaines se retrouvent en effet relégables, avant la dernière journée de championnat où elles joueront les Marseillaises, classées dernières.

Guingamp dans le tourment

A l’image de sa défenseuse camerounaise Claudine Meffometou Tchenou suspendu, les  malheurs de l’En Avant ne s’arrêtent pas là. Même en passant à trois défenseuses dans les dernières minutes du match, les guingampaises ont été incapables de marquer, pire que ça, depuis maintenant plus de 270 minutes les costarmoricaines n’ont pas fait trembler les filets de Première division. Les partenaires de Julie Debever (Milieu de terrain de Guingamp et footballeuse internationale française) risquent de se retrouver très démunies au moment d’affronter Marseille dimanche pour le compte de la dernière journée de championnat.

Stade Auguste-Gentelet à Fleury, le 19 Mai. Julie Rabanne avant son but capital pour le maintien de son équipe

A l’absence de  longue durée de Robert (attaquante internationale française) devra s’ajouter celles de Meffometou Tcheno expulsée contre Fleury (suspendue), de Lorgeré (Défenseuse de l’équipe de France B)  blessée aux côtes et sans doute de Pervier leur milieu offensif central, qui a perdu connaissance dans le vestiaire essonnien après avoir reçu un coup à la tête. La milieu de terrain guingampaise devrait suivre un protocole de commotion.

Fleury respire un peu

Après sa défaite 3-1 à Rodez le week-end dernier qui les a faits tomber dans la zone rouge, le promu essonnien a repris son destin en mains et laisse la place du premier relégable à son adversaire du jour. Il passe également devant Lille et Albi pour remonter à la 8e place (sur 12). Après une première période équilibrée et assez brouillonne, Fleury a frappé au meilleur moment, juste avant la mi-temps. Julie Rabanne a conclu un contre par un missile sous la barre dans un angle fermé pendant le temps additionnel de la première période (45e + 3). Les Essonniennes ont tenu le choc en 2e période sous les timides assauts bretons.

Grâce à deux points d’avance sur Guingamp et un sur les deux poursuivants Lille et Albi, les partenaires de Claire Lavogez (attaquante internationale prêtée par Lyon) sont en ballottage favorable pour prolonger leur bail parmi l’élite lors de la dernière journée dimanche prochain. Les joueuses de Fleury se déplaceront au stade Charléty pour jouer leur maintien dans le derby  « essonnien » contre le Paris FC (ex-Juvisy), assuré de finir à la 4e place après son succès 1 à 0 contre Albi lors du dernier match.

Steve Beaunay

Advertisements

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*