L’attaquant de Manchester United a fait céder Boris Johnson et le gouvernement anglais pour prolonger l’aide alimentaire pour les enfants défavorisés mise en place pendant le confinement.

Après une lettre ouverte de Marcus Rashford, Boris Johnson a prolongé les tickets-repas pour les familles en difficulté (15 livres par enfant). Pendant le confinement en Angleterre, le gouvernement avait mis en place un système d’aide alimentaire pour les enfants de milieux défavorisés. À la même période, Marcus Rashord avait collaboré avec l’association FareShare qui lutte contre le gaspillage alimentaire et la malnutrition. Une campagne avait alors été lancée sur son compte twitter, elle avait permis de récolter 134 000 livres (150 000 euros), le joueur anglais avait ajouté environ 270 000 livres (300 000 euros) de sa poche.

Marcus Rashford s’était ensuite fixé comme objectif 3 millions de repas avant la fin du mois de juin, soit environ 20 millions de livres (22,3 millions d’euros).

Après avoir rempli cet objectif, l’attaquant de 22 ans a adressé une lettre ouverte à Boris Johnson et au gouvernement anglais pour prolonger les tickets-repas. “Ce n’est pas de la politique, c’est de l’humanité. Nous regarder dans le miroir et avoir l’impression d’avoir fait tout ce que nous pouvions pour protéger ceux qui ne le peuvent pas. Affiliation politique mise à part, ne pouvons-nous pas tous convenir qu’aucun enfant ne devrait aller au lit en ayant faim ?”

Pour le bonheur des enfants mal nourris, le gouvernement a écouté Marcus Rashford et a cédé à sa requête. Les enfants défavorisés auront donc droit à des tickets restaurant tout l’été.

Catégories : Société

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *