Afin de toujours mieux fluidifier et faciliter la circulation, le Collectif Vélo Île-de-France a dévoilé la proposition du dispositif « RER Vélo ». 

Alors que la grève dans les transports en commun contre la réforme des retraites bat son plein depuis le 5 décembre, la fréquentation des voies cyclables n’a eu de cesse d’augmenter à Paris. C’est dans ce contexte que le Collectif Vélo Île-de-France a choisi de divulguer son projet élaboré depuis plus d’un an. Le Collectif qui regroupe 33 associations de cyclistes, a appelé à construire 9 lignes de pistes cyclables dont deux circulaires, pour un total avoisinant les 650 km.

« Les cyclistes ont besoin d’infrastructures de qualité connectées les unes aux autres » peut-on lire dans un livret publié le 11 janvier dernier. Des déplacements en petite reine permettant ainsi de desservir l’essentiel des grandes villes d’Ile-de-France : Melun (77), Villiers-le-Bel (95), Pontoise (95) ou encore Versailles (78) et Mantes-la-Jolie (78).

La carte du “RER V” proposée par le Collectif Vélo Ile-de-France (Crédit : Collectif Vélo Île-de-France)

500 millions d’euros de budget

Si le projet promet de désengorger les routes et de faciliter les déplacements à vélo, que cela soit dans la capitale, mais également vers la banlieue, le «RER V» a un coût. Il faudra compter environ 500 millions d’euros, « soit à peine 2 % du coût du Grand Paris Express », rappelle le Collectif.
Si Valérie Pécresse, la présidente de la région Île-de-France, a fait savoir par le passé qu’elle était intéressée par le sujet, reste à savoir si un candidat aux municipales va se saisir du projet et le soutenir.

https://twitter.com/VeloIdF/status/1215965611127386112
Catégories : Actu positive

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.