Le Premier ministre, Edouard Philippe, a indiqué aux chefs de partis avoir tranché sur deux dates : un second tour avant l’été ou un report bien plus tard début 2021.

Le doute plane toujours. Initialement prévu le 22 mars, le gouvernement avait choisi le report du second tour des élections municipales sans indiquer de prochaines dates. Depuis hier soir, deux dates ont été retenues même si pour l’heure, rien n’est encore définitivement arrêté.

De cette réunion avec les représentants des principaux partis, tout porte à croire que le second tour devrait avoir lieu le dimanche 28 juin. Pourtant, par mesure préventive, Edouard Philippe a indiqué deux dates aux chefs de partis politiques réunis à Matignon : soit fin juin si la situation sanitaire le permet, soit en janvier 2021.

Le Premier ministre a écarté septembre très clairement, et l’automne aussi, en disant c’est juin ou janvier”, a rapporté le président de LR Christian Jacob. “Édouard Philippe nous a dit soit juin, soit janvier 2021. Il n’envisage pas de scrutin à la rentrée“, a poursuivi le député La France insoumise Alexis Corbière.

Une date qui divise

Si l’organisation d’un scrutin en septembre semble difficilement envisageable, en raison de la rentrée scolaire, les mois qui suivent le sont tout autant. Du point de vue parlementaire avec le débat budgétaire, cela est impossible de suspendre l’activité du Parlement pour faire campagne. De ce postulat, juin semble être la date la plus souhaitable, pourtant des voix dissonantes s’élèvent contre cette date. “Ce serait une aberration démocratique“, estime Jean-Christophe Lagarde, qui craint une forte abstention synonyme de “scrutin insincère ». 

Une opposition partagée par Alexis Corbière de La France insoumise : “Il serait compliqué de tenir campagne. Dans ces conditions, ça nous semble impossible de tenir ce second tour fin juin“, a indiqué Alexis Corbière.

Le conseil scientifique, sur lequel s’appuie l’exécutif depuis le début de l’épidémie préconise cependant que les “risques sanitaires restent importants“ et qu’un report serait envisageable. L’exécutif doit faire part de sa décision dans les tout prochains jours.

Catégories : Société

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.