Accusé de viols sur mineures, Yves Jean-Bart a été suspendu « de toute activité liée au football au niveau national et international, pour une période de 90 jours » par la FIFA.

Après un article publié à la fin avril dans le journal anglais “The Guardian”, le président de la fédération haïtienne de football a été suspensdu pour viols sur mineures.

“La chambre d’investigation de la commission d’éthique indépendante a provisoirement interdit à M. Yves Jean-Bart, président de la Fédération haïtienne de football (FHF), d’exercer toute activité liée au football au niveau national et international, pour une période de 90 jours” a annoncé la FIFA dans un communiqué.

Dans cette enquête réalisée par Romain Molina, Ed Aarons et Alex Cizmic, plusieurs jeunes femmes ont témoigné contre Yves Jean-Bart. Parmi les victimes présumées, deux auraient dû avorter après les viols subis par “Dadou”.

Nous pensons que c’est une bonne décision prise par la Fifa car nous nous sommes rendus compte que Yves Jean-Bart et son cartel peuvent faire de l’ombre à n’importe quelle enquête judiciaire” a déclaré Marie Rosy Auguste Ducena du Réseau national des droits humains.

Niant en bloc les accusations, Yves Jean-Bart a notamment porté plainte contre Romain Molina. Après la nouvelle de la suspension, l’AFP n’a pas pu obtenir de réponse de “Dadou”.

Catégories : Sport

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.