Dès le 5 décembre prochain, prendre les transports en commum va s’apparenter au parcours du combattant. Si certains vont rester chez eux bien au chaud, d’autres n’auront pas le choix que de se rendre au travail. Nous vous listons ici les solutions mises en place.

Le scénario d’un jeudi est déjà dans toutes les têtes. En plus de cette journée mouvementée, les jours suivants s’annoncent tout aussi compliqués puisque le mouvement social pourrait être reconductible à la RATP et à la SNCF. Aux grands maux les grands remèdes. Ce bras de fer social contraint le gouvernement à certaines mesures avant la grève du 5 décembre. La principale est de préparer un plan de transports et ainsi assurer la mise en place d’un service minimum. Néanmoins, nul doute que celui-ci devrait être insignifiant pour les quelques millions d’usagers au quotidien. Afin d’y remédier, voici quelques solutions alternatives.

LE VÉLO ÉLECTRIQUE

Outre le vélo classique qui reste un bon moyen de transport pour se rendre à son travail et permet ainsi d’éviter les bouchons sur la route et les transports en commun surchargés, le vélo électrique est également une alternative. Pas besoin d’avoir une certaine condition physique, avec le vélo électrique laissez-vous porter à une vitesse moyenne de 30 km/h. Orchestrée par la région Ile-de-France depuis le 1er décembre, une aide financière à hauteur de 500 euros pour tout achat d’un vélo électrique est désormais disponible (facture à l’appui).

Crédit : Twitter

VÉLIGO

Vous ne pouvez pas le louper. Proposé par Valerie Pécresse, ce vélo électrique bleu et noir est à la location pour une durée minimum de six mois. Son prix : 33 euros par mois au lieu de 40 euros. 

VÉLIB’

Présent sur Paris et sa Métropole, Vélib’ Métropole donne accès à plus de 16.000 vélos en libre-service, électriques et mécaniques, répartis sur près de 1400 stations sur ce territoire selon l’opérateur du service, Smovengo. L’autonomie de leur batterie est de 50 kilomètres, pour une vitesse maximale de 25km/h. Il est possible d’emprunter un Vélib’ à la minute, soit 2 euros pour une demi-heure à une heure d’utilisation (vélo mécanique) ou 4 euros (vélo électrique). De plus, jusqu’au 15 décembre, vous bénéficiez d’un mois est offert pour tout nouvel abonnement.

COVOITURAGE

La région qui a mis en place des partenariats avec plusieurs services de covoiturage, tels que BlaBlaCarBlablalinesCitygoCovoit’iciiDVroomKarosKlaxit ou encore OuiHop’.

TÉLÉTRAVAIL

Si la présidente de l’Ile-de-France, Valérie Pécresse, appelle toutes les entreprises de la région, ainsi que tous leurs employés, à mettre en place des journées de télétravail en proposant de financer des lieux éphémères de co-working, tout le monde ne pourra malheureusement pas y adhérer.

Catégories : Société

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.