Ce mercredi 23 mars se tient la troisième édition de la journée de la mémoire sur les discriminations, l’antisémitisme et le racisme. Cet événement répond à un besoin d’éducation sur ces sujets, pour ne pas les oublier. 

Cette journée est organisée par l’université d’Évry-courcouronnes et s’inscrit sur les actions menées par l’établissement pour sensibiliser les étudiants et les jeunes à l’importance des discriminations, du racisme et de l’antisémitisme passés et présents. 

Selon des sondages récents, presque 20% des 18-24 ans disent ne pas avoir connaissance de la shoah, ce qui prouve l’énorme travail qu’il reste à accomplir pour intéresser nos jeunes à ces sujets de société et leur faire prendre conscience de leur utilité pour combattre ces discriminations et ne pas les reproduire à l’avenir. 

La matinée se déroule selon un programme très simple : 

  • 9h00 : 

Projection/débat. Catherine Bernstein, cinéaste, nous présentera son documentaire : « La SNCF sous l’occupation » pour traiter de la responsabilité de cette entreprise dans la déportation des Juifs français et étrangers.    

  • 10h15 : 

Débat autour du documentaire de Catherine Bernstein avec Laurent Douzou, historien, professeur à l’Université de Strasbourg et auteur d’ouvrages sur la résistance, animé par Olivier Le Cour Grandmaison, politologue.

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.