Le groupe “La vérité pour Adama” qui réclame depuis quatre ans “#Justice pour Adama” a porté plainte contre Marine Le Pen (Présidente du Rassemblement National), Julien Odoul, Jean-Jacques Bourdin et Nicolas Poincaré.

Dans un communiqué publié sur Facebook, le collectif “La vérité pour Adama” a déclaré porter plainte contre deux membres du Rassemblement National (extrême droite), Julien Odoul et Marine Le Pen ainsi que contre deux journalistes, Jean-Jacques Bourdin (RMC) et Nicolas Poincaré (RMC/ BFM TV).

Le groupe accuse Julien Odoul “qui qualifie la famille Traore de gang et de famille de délinquants et qui justifie la mort d’Adama en disant qu’il était une racaille. Nous déposons plainte pour injures et diffamation a l’égard de la famille Traore et de la mémoire d’Adama mais également pour incitation à la haine et à la violence à l’encontre de personnes à raison de leur origine.” Marine Le Pen est, elle, accusée de “diffamation” car “elle qualifie la famille Traore de gang et qui dit que nous sommes tous des délinquants graves.”

Quant aux journalistes du groupe RMC, ils sont aussi accusés de “diffamation à l’encontre d’Adama Traoré” ainsi qu’à “l’encontre d’Assa Traoré”.

Le collectif demande que ces quatre personnes comparaissent devant le justice au même moment que le “policier qui, lors d’un contrôle de personnes se rendant à un rassemblement organisé par le comité Vérité pour Adama le 22 juillet 2017, avait affirmé qu’Adama Traore était un violeur.” Ce policier comparaîtra le 2 septembre prochain.

https://www.facebook.com/160752057668634/photos/a.161893994221107/865695323840967/?type=3

Une nouvelle manifestation prévue ce samedi

Après la manifestation du 2 juin dernier devant le tribunal de Paris qui avait réuni 20 000 personnes, Assa Traoré a fait un nouvel appel à la manifestation. La sœur d’Adama Traoré donne “rendez-vous ce samedi 13 juin pour une marche nationale qui partira de la Place de la République à 14h30”.

Pour se préparer à la manifestation, Didier Lallement, préfet de la police de Paris a demandé la fermeture des commerces, des bars et des restaurants qui seront sur le trajet de la manifestation ce samedi après-midi.

Catégories : Société

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *