Sous réserve d’un nouveau nettoyage retirant les dernières traces de plomb, l’annonce de l’ouverture du parvis pourrait bien avoir lieu.

Près d’une année après le terrible accident qui a ravagé une grande partie de sa structure, le parvis de la cathédrale Notre-Dame de Paris devrait être bientôt de nouveau ouvert au public.

Mercredi 5 février, le préfet d’Ile-de-France, Michel Cadot, et la secrétaire générale de la préfecture de Paris, Magali Charbonneau, ont annoncé l’objectif de cette réouverture, sous certaines conditions.

« L’Agence régionale de santé sera appelée à donner un avis favorable ou défavorable. Nous voulons rendre le parvis aux Parisiens le plus rapidement possible. Et nous voulons garantir qu’ils le foulent en toute sécurité. »

Magali Charbonneau, secrétaire générale du préfet d’Ile-de-France à l’Assemblée nationale

L’incendie du 15 avril dernier avait provoqué une forte pollution au plomb due à l’importante présence du métal dans la toiture de Notre-Dame.

Pour pallier au problème, un nouveau nettoyage devrait débuter mi-février et ainsi permettre de retirer les dernières particules de plomb. La solution consiste dans l’application d’une résine à froid. Problème, la résine ne pourra pas être étendue quand il pleuvra beaucoup ou quand il fera trop froid, ont indiqué Michel Cadot et Magali Charbonneau. 

Par conséquent, aucune date n’a pour le moment été arrêté.

Catégories : Culture

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.