Suite aux décisions du gouvernement de confiner l’île de France, l’Essonne adapte ses dispositifs liés aux structures sportives.

L’annonce du Premier ministre Jean Castex marque un nouveau coup d’arrêt pour le sport en Essonne. Confinée du 20 mars au 17 avril 2021, l’île de France doit de nouveau s’adapter. Les structures touchées par ces nouvelles mesures sont celles nécessitant une activité en intérieur. Ainsi, l’ensemble des équipements couverts de Grand Paris Sud restreignent au grand public et aux associations sportives. Cela comprend les patinoires, piscines, gymnases, salle de sport, etc. Ces dernières restent cependant entretenues au quotidien. Les abonnements et cartes de piscine seront prolongés en fonction de la durée du confinement.

Bien que ces mesures entravent une grande partie de la population, certains prioritaires peuvent néanmoins être accueilli. À savoir : les sportifs de haut niveau, espoirs, sportifs professionnels et toutes populations accrédités dans le cadre d’activités sportives professionnel. Ces mesures concernent également les étudiants en STAPS ainsi que les personnes en formation continue. Les personnes pratiquant sous prescription médicale, les personnes en situation de handicap, les scolaires et péri-scolaires aussi.

Certaines structures bénéficient par ailleurs d’aménagement leur permettant d’accueillir certains publics. Le stade de baseball de Lieusaint, le stade d’honneur Paul Raban à Moissy-Cramayel en font parti. De même, les équipements extérieurs du parc intercommunal des Sports de Saint Pierre-du-Perray restent accessibles. Les quatre piscines en Essonne ayant initialement rouvert depuis le 1er mars, pourront également recevoir de public.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *