À Savigny-le-Temple, une maison-sport-santé à ouvert depuis novembre dernier. Le complexe sportif et le stade nautique Jean Bouin accueillent des patients pour la pratique d’un « sport adapté ».

Le projet des maison-santé-sport est une idée d’Haden Arfa, maire adjoint à Nancy. Kinésithérapeute de profession, il met en place ce projet en partenariat avec Grand Paris Sud. Le but ? Renforcer la pratique d’un « sport adapté » à la population souffrant d’une pathologie, après une opération ou en prenant de l’âge. De plus, l’Etat vient labelliser la structure. Les éducateurs spécialisés, par ailleurs titulaires d’un diplôme d’Activité Physique Adaptée (APA), permettent aux personnes de bénéficier d’un suivi personnalisé. 

Une prise en charge à différents niveaux

Afin d’intégrer cette structure, une ordonnance du médecin traitant est requise. Une fois en possession de cette dernière, il ne reste plus qu’à joindre le complexe sportif et le stade nautique afin de programmer un rendez-vous. En fonction de chaque personne, Hacen Arfa et les éducateurs décident néanmoins de la pratique sportive la plus adaptée. La prise en charge est gratuite durant 1 an. Passé ce délai, les associations sportives prennent le relais pour intégrer les bénéficiaires à leur effectif. 

Pour l’heure, 11 maitres-nageurs éducateur prennent en charge 40 bénéficiaires. Les éducateurs proposent des activités en milieu aquatique, exercices de musculation, ou encore un travail de proprioception au sol, aux patients. Ces derniers forment ainsi des groupes de 10 personnes maximum pour assurer un suivi personnalisé. Souffrant de diabètes, de problèmes articulaires, d’arthrose, d’obésité ou en convalescence après un AVC, les patients retrouvent les bienfaits du sport.

De nouvelles structures à venir

Actuellement, la quasi-totalité des bénéficiaires viennent de Savigny et Nandy. Hacen Arfa espère rencontrer l’ensemble des professionnels de santé et ainsi étendre son réseau. À Evry, au sein de l’espace Agorasport (Piscine de l’Agora et patinoire François Le Comte), une seconde maison-sport santé organise des activités adaptées. En lien avec le cluster Grand Paris Sport, cet espace espère également être labellisé d’ici 2022. 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *