La sœur d’Adama Traoré a porté plainte contre Didier Lallement, préfet de la police de Paris, a annoncé franceinfo grâce à maître Yassine Bouzrou. Deux plaintes ont été déposées, une pour dénonciation calomnieuse et l’autre pour faux en écriture publique.

Après avoir porté plainte contre deux membres du RN et deux journalistes vendredi 12 juin, Assa Traoré et le collectif “Vérité pour Adama” accuse Didier Lallement pour le tweet publié sur le compte de la préfecture de police samedi 13 juin lors de la manifestation. Il est reproché plus particulièrement au préfet de la police de généraliser toutes les personnes présentes à la manifestation. En effet, l’expression “Sales juifs” semble n’avoir été scandée que par une seule personne, non identifiable.

“Didier Lallement ne pouvait pourtant ignorer que les termes ‘sales juifs‘ n’avaient pas été scandés par les manifestants le 13 juin 2020 place de la République mais qu’un seul homme semblait avoir tenu de tels propos” est-il expliqué dans la plainte que franceinfo a consulté.

“En affirmant dans un signalement au procureur de la République sur le fondement de l’article 40 du code de procédure pénale que ‘les manifestants’ avaient proféré des injures à raison de la religion, le préfet se rend coupable de dénonciation calomnieuse mais aussi du crime de faux en écriture publique puisqu’il a altéré la vérité dans un document officiel” a déclaré maître Yassine Bouzrou a franceinfo.

Catégories : Société

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.