Les lacs de Grigny et Viry-Châtillon sont victimes d’une grande pollution. Les mairies des deux villes ont pris de nombreuses décisions pour arranger la situation depuis plusieurs années maintenant.

Critique justifiée ?

Ces deux lacs sont revenus dans l’actualité, après de vives critiques du Conseiller Municipal d’opposition, Aurélien Peroumal, sur la gestion d’une unité de traitement des eaux. Cette unité doit permettre de filtrer l’eau et de retenir les déchets pour empêcher qu’elles finissent dans les lacs. Toutefois, selon les critiques, l’unité n’est pas entretenue comme il le faudrait. Le Syndicat de l’Orge a reconnu que les récents incidents orageux ont détruit beaucoup de grilles de filtrages.

Lac de Viry-Châtillon

Une Association prend les choses en mains

L’Association « Alliance Des Lacs » a décidé de nettoyer l’unité de traitement qui n’est pas bien entretenue selon eux. Ils ont ramassé, à ce-jour, plus de 120 litres de déchets non recyclables. Cette initiative est survenue pour répondre à l’inaction des collectivités territoriales, qui ont été sollicitées par l’Association à deux reprises. Le Syndicat de l’Orge a répondu à ces critiques, en affirmant que des opérations de nettoyage et de cure sont réalisées deux fois dans l’année. Cette protection de nos lacs est un enjeu important pour les collectivités territoriales. 

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.