Un programme de renouvellement urbain voit le jour dans tout le département. Les axes de travaux sont les écoles, moyens de transport, élargissement des trottoirs ainsi que l’implantation de la fibre.

Evry-Courcouronnes

La ville d’Evry-Courcouronnes injecte 460 000 euros pour la rénovation des écoles et met également en place le PRU (projet de renouvellement urbain) des Pyramides-Bois-Sauvage.

Le but est de moderniser ce secteur pour offrir un meilleur cadre de vie. La rénovation des logements est l’objectif principal, en plus de renforcer les équipements publics, les commerces de proximité.

Ce nouveau PRU tient également à permettre à l’endroit de devenir plus écologique avec l’aménagement de plusieurs espaces verts. Elle facilitera évidemment les connexions du secteur avec le reste de la ville.

Le projet arrivera à son terme ces prochaines années en concertation avec les habitants. Des rendez-vous sont prévus pour discuter et avoir des informations complémentaires sur les travaux.

Epinay-sous-Senart

La commune d’Epinay a débuté le plan de rénovation urbaine en 2013. Le premier acte de ce projet à restauré le quartier des cinéastes. Ce programme met en route le dernier acte de ce plan de rénovation en plus de celui du quartier de la plaine.

Ce jeudi à 18h aura lieu la signature de la déclaration d’engagement du « Nouveau plan de rénovation urbaine ». La mairie en profitera pour inaugurer deux lieux importants de la ville.

Le premier étant le centre socioculturel Joséphine Baker (Figure de la Résistance et de la lutte antiraciste, et 6e femme à entrer bientôt au Panthéon.

Le second lieu est la fresque photographique au centre-ville, réalisée par les artistes Lionel Antoni (photographe) et Max Tetar (calligraphe) avec la participation des habitants.

Illustration-Quartier des cinéastes
Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.