L’Association Génération II, en relation avec Latitude91, ont travaillé sur un projet pour sensibiliser sur les rixes qui gangrènent nos banlieues. Une série de 14 capsules vidéos intitulées « 59 secondes pour réfléchir » ont été réalisées.

Un projet nécessaire :

Ce projet consiste à réaliser des vidéos courtes sur des sujets de société. En particulier sur les rixes mais également sur les maltraitances faites aux femmes et aux enfants, la relation entre les jeunes de banlieues et les Forces de l’Ordre ainsi que le harcèlement scolaire. L’objectif de cette initiative est de montrer la réalité telle qu’elle est, avec pour but de choquer les spectateurs pour créer un électrochoc qui permettra à chacun de réfléchir sur ces sujets et apporter des solutions a toutes les échelles. Une présentation du projet a été faite aux collectivités territoriales, à savoir le préfet de l’Essonne et l’adjoint au maire d’Evry-Courcouronnes. Un des aspects de la réussite du projet était de faire participer de nombreux jeunes, chose qui a été réalisée avec leurs contributions directes en étant acteurs dans les vidéos.

Illustration- Khéredine(Latitude91)

Les solutions pour lutter contre les rixes :

Le préfet de l’Essonne, Eric Jalon, après son arrivée, a directement réuni en préfecture tous les acteurs concernés par ces problèmes de rixes (Les acteurs Académiques, de la Justice, des Forces de l’Ordre et des transports publics). Cette réunion avait pour but d’accélérer le processus pour permettre au département de disposer d’un dispositif « Anti-Rixes ». Ce procédé se repose sur trois axes principaux : l’anticipation, les suites judiciaires et la prévention. Pour anticiper ces rixes, une augmentation des opérations de police sont menées aux abords des établissements scolaires, ainsi que sur les lignes de transports en commun. En ce qui concerne la prévention, plusieurs pistes sont étudiées : L’organisation d’activités inter-quartiers, faire participer les associations parentales.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.