Le 19 juin dernier était inaugurée une fresque contre le racisme et les violences policières à Stains. Mais cette représentation a enragé le syndicat de police “Alliance 93” qui a appelé à un rassemblement ce lundi à 16 heures devant la fresque.

Le syndicat de police demande plus précisément que la phrase “Contre le racisme et les violences policières” inscrite sur la fresque “soit repeinte ou supprimée car elle stigmatise la Police Républicaine.” Dans un post sur Facebook, “Alliance 93” a ainsi appelé “les Policiers à se rassembler lundi 22 juin à 16 heures devant la fresque.”

En réaction à cela, Assa Traoré qualifie ce geste d’ “infâme et injurieux qui représente bien la police française. Effacer le visage de mon frère c’est nier son existence et celle de tous les autres morts entre les mains des forces de l’ordre.” La sœur d’Adama Traoré a ensuite appelé à son tour à un rassemblement de la fresque pour contre le syndicat de police.

https://twitter.com/laveritepradama/status/1274465867141611525

Le syndicat “Alliance 93” a ensuite rétorqué dans un communiqué sur Facebook “À aucun moment nous n’avons suggérer de repeindre ou effacer la fresque de Stains dans son ensemble mais uniquement, et comme nous l’avons écrit, la phrase calomnieuse qui stigmatise l’ensemble des policiers que nous représentons, notamment en Seine St Denis. Associer “racisme” et “violences policières” est lourd de sous entendus, créant amalgame et confusion. Non, il n’y a ni racisme institutionnalisé, ni violences systémiques au sein des force de l’ordre ! L’écrire, c’est en faire la promotion, outrage notre institution ainsi que les policiers qui la composent.”

Catégories : Société

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.