La centrale CGT de la Banque de France a annoncé à partir de ce lundi 13 janvier 2020 le départ d’un préavis de grève dans deux centres qui traitent plus du quart des billets du pays. Faut-il alors craindre une pénurie de billets bancaires ? 

En pleine protestation contre la réforme des retraites, la menace s’étend également au milieu bancaire. Le syndicat CGT de la Banque de France a annoncé vendredi le dépôt d’un préavis de grève “reconductible bloquante” à partir d’aujourd’hui dans deux centres fiduciaires de la banque en Ile-de-France et dans les Hauts de France. Le souci majeur dans cette annonce : plus du quart des billets de la France sont issus de ces deux centres de gestion où transitent près de 330 millions de billets de banque par an.

« Les dispositions nécessaires sont prises »

Ainsi, ce blocage pourrait durablement perturber l’approvisionnement des distributeurs automatiques. Cependant, pour les Echos, un porte-parole de la banque, calme les esprits et semble plus mesuré sur les conséquences :

« Les mesures nécessaires ont été prises pour assurer leur continuité de fonctionnement. Plus globalement, les dispositions nécessaires sont prises avec les établissements bancaires et les transporteurs de fonds pour éviter toute pénurie de cash »

La CGT indique aussi réfléchir à une extension du mouvement ailleurs en France.   

Catégories : Economie

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *