Rédaction/ juillet 31, 2018/ Made in Essonne/ 0 comments

De nombreuses dégradations sont remarquées et signalées sur les arrêts de bus du département. Pour y remédier, la compagnie de transports Tice met en place un chantier-art afin d’en rénover une partie.

C’est un personnel inédit qui met la main à la pâte pour la réalisation de ce projet. Un graffeur et une vingtaine de jeunes, âgés entre 12 et 15 ans, issus des quartiers du Canal et du centre-ville de Courcourones. Et pourquoi ? Un simple constat : beaucoup jeunes ne se sentent pas impliqués dans actions proposées par les différentes associations. C’est donc l’occasion pour eux d’y prendre part, mais il s’agit également d’une opportunité non négligeable pour les sensibiliser au respect des biens publics.

Pour ce premier jet, ce sont trois arrêts qui ont été sélectionnés pour être customisés (« Orme à Martin », « Lycée Georges Brassens » et « Jean Renoir » de la ligne 402). Les critères ? Ils tout simplement été choisis en raison de la forte dégradation qu’ils ont subie.
En ce qui concerne le programme des rénovations, il est organisé en amont. C’est sur deux semaines que le projet prend place, dont la première dédiée à la découverte : présentation du projet, balade urbaine afin d’identifier les différentes œuvres présentes sur la zone, puis trois jours dédiés à l’initiation au street-art. C’est lors de la seconde semaine, après analyses et discussions, que les jeunes participants peuvent laisser s’exprimer talent et créativité, sous le regard du graffeur.

Un résultat satisfaisant

Lors du dernier jour de l’opération, une marche visant à présenter le résultat est organisée avec toutes les personnes ayant participé à cette opération. Conclusion : des sourires et une bonne dose satisfaction se lit sur les visages. Les arrêts sont totalement transformés, passant d’un blanc terne à des couleurs vives et chatoyantes. Les jeunes ayant travaillé sur le projet ont même pu apporter leur pierre à l’édifice en signant, de quelques mots forts tels « Amour », « Paix » ou encore « Egalité ».

On espère vivement que ces arrêts ne seront pas les seuls rénovés et que toute la ville aura l’occasion de profiter de ce changement de décor !

Tom Dos Santos

Advertisements

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*