Lat91 WebMaster/ mars 30, 2019/ L'actu positive/ 0 comments

L’Essonne sera le théâtre du tournage de la nouvelle série d’ARTE, « cadres noirs », réalisée par Ziad Doueiri. Pour les 17 et 20 mai prochains, la production recherche de nombreux figurants à Fleury-Mérogis.

À Fleury-Mérogis, la chaîne de télévision ARTE est à la recherche de figurants pour sa série intitulée « cadres noirs », l’adaptation du livre éponyme de Pierre Lemaitre. Prévu pour le 12 décembre 2019, le tournage de la série sera sous la direction du réalisateur, Ziad Doueiri. Ancien cadreur assistant de Quentin Tarentino, le réalisateur s’est distingué avec « le baron noir » sur Canal plus. Le 28 janvier, il a reçu le prix du syndicat français de la critique du cinéma 2018 pour son film, « l’insulte ». Les figurants pourront apercevoir, le 17 et 20 mai, le comédien Alex Lutz et l’ancien international français de football Éric Cantona. En effet, « The King » s’est reconverti dans le cinéma et sera un des acteurs majeurs de cette nouvelle série du réalisateur libanais. Pour les besoins de cette série télévisée, la production est à la recherche d’hommes âgés de 18 à 55 ans, de toutes origines et aux profils tatoués et/ou musclés. Les « gueules » sont, elles aussi, les bienvenues. Les candidats retenus seront plongés au cœur d’un décor de prison aménagé « « à l’américaine », où ils incarneront des détenus. Pour les participants, une rémunération est à la clé (mettre le lien de l’annonce ici)

Synopsis de la série :

Alain Delambre est un cadre senior usé et humilié par six années de chômage. Aussi, quand une entreprise prestigieuse retient sa candidature, il est prêt à trahir son épouse, à voler ses filles, frapper son gendre, et même participer à un jeu de rôle sous la forme…d’une prise d’otage, certain que s’il est embauché, tout lui sera pardonné. Mais les dés sont pipés. Il n’a jamais eu la moindre chance d’obtenir ce poste. Sa fureur est alors sans limites. Mais c’est sur son intelligence et sa réactivité qu’il devra compter pour tirer son épingle du jeu…

Thomas Faigel

(photo d’illustration)

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*