Lat91 WebMaster/ mars 23, 2019/ L'actu positive/ 0 comments

Après un partenariat avec le club d’Etampes, le Paris FC féminin s’associe avec le club d’Orsay-Bures pour créer une section féminine.  La concrétisation du projet a eu lieu le 16 mars dernier au club house du stade municipal d’Orsay et s’est conclue avec la signature d’une convention de partenariat en présence de Jean-François Vigier, maire de Bures-sur-Yvette et de David Ros, maire d’Orsay.

L’initiative portée par la joueuse de l’équipe de France, Charlotte Bilbault  et des éducateurs du club buressois dont Jamel Moumdy  devrait être mise en place dès septembre prochain. Porteur d’une stratégie de formation et de valeurs sportives, sociales et éducatives, le Paris FC féminin (né de la fusion entre le Paris FC et Juvisy foot) et le club essonnien d’Orsay-Bures, créé en 1995, ont signé une convention de partenariat ce samedi 16 mars. Bogdan Stanczyk, le président du club d’Orsay-Bures, affirme que « dans l’esprit, c’est le démarrage concret d’un travail effectué depuis plus de trois ans avec la direction du club et les éducateurs ».  Dès septembre prochain, le pacte entre les deux structures sera effectif et la section féminine ouvrira officiellement ses portes aux jeunes filles et femmes et à la compétition sportive. Pour le moment, une quinzaine de jeunes joueuses s’entraînent en attendant de pouvoir disputer leurs premiers matchs officiels.

De gauche à droite Jean-François Vigier, maire de Bures-sur-Yvette, Marie-Christine TERRONI? présidente de la section féminine du Paris FC, Bogdan Stanczyk président du Football Club Orsay Bures, et David Ros, le maire d’Orsay

La séance d’officialisation de ce 16 mars est une journée un peu particulière pour Bogdan Stanczyk et le club d’Orsay-Bures. L’évènement a pour but de « concrétiser le travail en amont et l’accord technique signé entre le club de l’élite et celui installé à cheval entre Orsay et Bures-sur-Yvette, qui est fier d’associer ses couleurs à un club aussi prestigieux ». Pour Jean-François Vigier, le maire de Bures-sur-Yvette, “les clubs amateurs sont fragiles. Ils recherchent une ouverture vers l’extérieur”. C’est la raison pour laquelle ils ont pour leur développement et leur survie, grand « besoin de ses passerelles ». Celles-ci permettent aux clubs de petite et moyenne taille de profiter des atouts des clubs plus grands et plus structurés qui partagent leur savoir-faire et expertise. Selon Bogdan Stanczyk, le président du club d’Orsay-Bures, « cette convention est un exemple qui pourrait amener  un avenir certain et une continuité au club ».

Une alliance importante, qui ne date pas d’hier :

Selon le maire des buressois Jean-François Vigier, cette opportunité reste sans précédent: « Ce mariage avec un club aussi prestigieux que le Paris FC ne peut qu’aider le FCOB à progresser et c’est tout le mal qu’on lui souhaite ». Il rappelle aussi que la signature d’un « partenariat est réalisée seulement si on estime que l’autre a suffisamment de qualités ». Le Paris FC n’est plus à présenter au vu des récents résultats. Selon le maire, « si le Paris FC a accepté, c’est qu’il voit de l’avenir dans le club d’Orsay-Bure ». Le partenariat a même commencé avant sa signature avec les rôles prépondérants de Charlotte Bilbault et Jamel Moumdy éducateur au club d’Orsay-Bure. Bogdan Stanczyk souligne les qualités du Paris FC et « les nombreuses interventions de l’internationale française Charlotte Bilbault, sélectionnée pour la coupe du monde 2019 (cet été en France) qui sont très positives ». Pour le directeur technique du club professionnel Pascal Gouzenes, le tout premier objectif est “d’intégrer les femmes et l’équipe féminine au sein de la structure du club”, ce qui requiert des aménagements comme l’encadrement ou les vestiaires réservés aux joueuses féminines.

Cette convention permettra de lier les deux structures en organisant de nombreux échanges de compétences qui permettront de créer des passerelles étroites et bénéfiques à chaque parti. Ainsi, les joueuses féminines du club d’Orsay-Bures pourront profiter d’une formation tactique et technique beaucoup plus approfondie qui permettront aux futures licenciées d’élever leur niveau. La joueuse du Paris FC et internationale française Charlotte Bilbault a été l’instigatrice de la liaison entre les deux équipes. Cette alliance a pour but final « de faire rayonner les club d’Orsay-Bures et du Paris Fc, le département essonnien ainsi que le football féminin.” Celle-ci sera bientôt présentée plus largement au public lors d’une journée “portes ouvertes” au club d’Orsay-Bures, en présence des joueuses de l’équipe 1 du Paris FC.

Thomas Faigel

Advertisements

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*