Lat91 WebMaster/ juillet 26, 2019/ L'actu positive/ 0 comments

Originaire du Congo-Brazzaville et banquier privé de profession, Dreyfus
Louyebo travaille depuis plusieurs années sur les questions relatives au
développement de l’Afrique et sur le rôle de la diaspora africaine en France.

Que ce soit au Quai d’Orsay, au Sénat ou à l’Assemblée Nationale où il participe à des colloques
et organise des rencontres qui attirent des centaines de personnes sur des thématiques liées à
l’Afrique, Dreyfus Louyebo est un homme aux multiples casquettes qui possède un parcours des
plus inspirant. A la fois conférencier et professeur à l’Université Paris Est Créteil, il passe une partie de sa jeunesse en Essonne, à Evry, et représente aujourd’hui l’espoir d’une diaspora africaine qui
réussit.

Après l’obtention d’un Bac ES au Lycée Parc-des-loges à Evry, il s’oriente vers la
communication, le droit, l’économie et la finance. Titulaire d’un MBA de l’Ecole Supérieure
de Gestion et diplômé en Économie de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, il suivra
en parallèle, une formation courte à l’ENA (École Nationale d’Administration) sur les
relations entre la France et l’Afrique.

Une volonté ferme d’asseoir les actions de la diaspora africaine en France

Présent sur une partie de la scène médiatique où il intervient en tant qu’analyste politique, Dreyfus
Louyebo est également l’un des responsables de la fédération des travailleurs africains en France et
en Europe, à l’origine de la reconnaissance par l’Union Africaine de la diaspora africaine en tant
que sixième région d’Afrique. En 2018, il est l’auteur d’une lettre adressée au Président du Rwanda Paul KAGAME alors Président en exercice de l’Union Africaine, pour dénoncer une tentative d’instrumentalisation de la diaspora africaine à l’échelle internationale.

Dans ce cadre, il organisera après avoir obtenu gain de cause et le soutien du CIDO, organe de la
société civile et de la diaspora au sein de l’Union Africaine, une conférence à Paris en présence de
quelques personnalités françaises et africaines, pour appeler à la réforme des institutions en Afrique,
et à la mise en place des Etats-Unis d’Afrique dans un discours qui sera suivi par des milliers de
personnes.

Auteur de plusieurs ouvrages dont le dernier s’intitule “Histoire de France, portrait de 100 africains
devenus députés ou sénateurs de la République française”, Dreyfus Louyebo était parmi les
cadres de la diaspora africaine invité à l’Elysée par le Président de la République française Emmanuel Macron, pour prendre part à une rencontre pour parler des relations entre la France et
l’Afrique en présence de son homologue Ghanéen, le Président Nana Akufo-Addo.

Dreyfus Louyebo propose ses solutions face aux enjeux et au développement de la diaspora africaine lors d’une conférence

Cette conférence a réuni plusieurs personnalités de la diaspora africaine comme Louise Mushikiwabo, Secrétaire Générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie, Lionel
Zinsou, ancien Premier-Ministre du Bénin, ou encore des célébrités comme Lilian Thuram, ancien
footballeur international français. L’objectif de cet événement était également de préparer le sommet Afrique-France et la saison des cultures africaines qui auront lieu en 2020 à Paris et à Bordeaux.
Au premier rang des participants, on pouvait voir le Ministre des affaires étrangères Jean-Yves Le
Drian ou encore la Porte-parole du Gouvernement français, Sibeth Ndiaye.
A travers cette rencontre, le Président Macron a souhaité mettre la diaspora africaine au centre
d’une nouvelle relation entre l’Afrique et la France. Ravi de cette initiative du Président français, Dreyfus Louyebo espère ainsi voir les lignes bouger.

« Nous devons saluer cette initiative du Président de la République car il s’agit d’un moment
historique. Il est temps que l’Afrique prenne sa place dans la mondialisation et la diaspora
africaine doit plus que jamais jouer son rôle pour que les choses bougent. »

Une conférence prévue à la rentrée

Afin de renforcer le rôle de la diaspora africaine en Afrique et partout où elle se trouve, Dreyfus Louyebo organise une conférence à la rentrée pour proposer des solutions en matière de gouvernance et de développement économique. Face aux enjeux de la mondialisation et face aux nouveaux défis de la compétitivité, il invite la jeunesse africaine à prendre ses responsabilités : 

« Ce qui se passe aujourd’hui en Afrique est un scandale et nous ne pouvons plus fermer les yeux sur cette réalité. Malgré plusieurs avancées dans différents secteurs, nos prédécesseurs ont pour nombreux échoués. Il est inacceptable de voir que le continent qui possède la majorité des ressources naturelles mondiales soit également le continent qui concentre le plus de pauvreté. Si l’Afrique était suffisamment solide et organisée, on ne pleurerait pas nos morts dans la Méditerranée. Il est donc temps que la jeunesse africaine prenne ses responsabilités pour préserver les générations futures. »  

 

Emmanuel PIERRE

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*