Lat91 WebMaster/ mai 17, 2019/ L'actu positive/ 0 comments

La Nuit européenne des musées revient ce samedi 18 mai. Le ministère de la Culture organise cet évènement en collaboration avec les directions de chaque région et département. En 2018, il y avait plus de 2 millions de personnes à avoir participé à l’évènement ! Pour sa 15e édition, les visiteurs pourront accéder librement à plus de 3 800 musées et autres établissements culturels, qui ouvrent exceptionnellement leurs portes au public le temps d’une nuit. Ils pourront assister aussi à de nombreuses animations allant des spectacles et des concerts aux expositions et autres visites guidées.

En Essonne, l’évènement est aussi au rendez-vous :

Les Essonniens auront l’embarras du choix pour cette occasion. Parmi les nombreux lieux insolites à visiter, les plus intéressés pourront visiter, à Villiers-le-Bâcle, l’atelier du peintre d’origine japonaise Foujita. Les visiteurs pourront accéder à la Maison-atelier Foujita qui présentera son jardin, ses décors et son mobilier. La nuit européenne des musées sera l’occasion unique de découvrir l’univers de l’artiste, autrefois surnommé « le magicien » par ses pairs.

La Nuit des Musées 2019 s’invite aussi au musée Robert Dubois – Corneau, situé à Brunoy, qui propose un spectacle théâtral baptisé « Brunoy, faits divers au printemps », une visite libre de l’exposition “La maison, visions d’artistes » ainsi qu’un concert intitulé « la nuit dans tous ses états » qui nous sera offert par les élèves de troisième cycle du conservatoire du Val d’Yerres.

À Athis-Mons, un programme chargé attend les Essonniens. Les élèves du Conservatoire des Portes de l’Essonne démarreront les festivités avec un concert (qui débute à 18 h 30), qui précèdera le cocktail offert en hommage aux 20 ans de la Maison et une « Murder Party » (une aventure policière mêlant énigmes et investigations), intitulée « Qui a tué l’instituteur Fouque ? ». Pour terminer en beauté, les visiteurs pourront profiter d’une balade nocturne qui les mènera jusqu’au coteau des Vignes d’Athis-Mons.

Thomas Faigel

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*