Lat91 WebMaster/ janvier 28, 2019/ L'actu positive/ 0 comments

Cela fait maintenant 26 ans que le Festival international du cirque de Massy se reproduit chaque année. Malheureusement ce dernier fait, comme les cirques à « animaux » en général, de plus en plus débat bien que l’évènement diffusé à la télévision fasse partie intégrante du paysage essonnien.

Tom Dieck Jr, dresseur de tigres et lions en action

Ce vendredi 25 janvier 2019, une foule est venue protester devant l’hôtel de ville de Massy, afin de partager leur colère, née du maintien des jeux et divertissements « à animaux », pour la future édition (janvier 2020). Ils étaient plus d’une trentaine, armés de costumes, de masques d’animaux sauvages (félins, bipèdes, pachydermes, quadripèdes…), de mégaphones assez puissants pour se faire entendre munis de traditionnelles pancartes de protestation.

Ce n’est bien sûr pas la première fois, que les pratiques des cirques font débat à Massy ! L’association Paris Animaux Zoopolis et le collectif animaliste Stan avaient déjà tenté d’intervenir, lors du récent festival (10/13 janvier 2019). Avec leur slogan « Ni cage, ni enclos, justice pour les animaux », les défenseurs des animaux ont tenté de sensibiliser le maire en poussant la « chansonnette » sous ses fenêtres. En France, les mentalités commencent doucement mais sûrement à évoluer selon le sondage (2018) de l’IFOP (institut de sondage) commandé par l’émission « 30 millions d’amis ». Ils sont plus de 67% des sondés à être favorable à une suppression des attractions animales dans les cirques. Même si de nombreuses communes se sont adaptées à l’évolution des mœurs, les cirques à « animaux » restent une solide institution forte de leurs 250 années d’existence.

A Massy, le festival ne semble pas apte à changer. Le maintien des spectacles ne fait que le prouver ! Maintenu pour la prochaine édition, le cirque ne semble pas connaître sa dernière manifestation. Celle-ci, étant restée sans réponse de la part des autorités, devrait en annoncer beaucoup d’autres…

Thomas Faigel

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*