Lat91 WebMaster/ mars 19, 2019/ L'actu positive/ 0 comments

Ce dimanche 10 mars, le Paris-Nice a démarré sa course à Saint-Germain-en-Laye (78). Parmi les sept cyclistes de l’équipe AG2R- La Mondiale, un essonnien s’impose comme un des éléments les plus  importants de son équipe.

Tony Gallopin maillot jaune et vainqueur lors d’une étape de Tour de France 2015.

Tony Gallopin, la trentaine, est un coureur cycliste essonnien qui fait partie de l’équipe AG2R- La Mondiale de Romain Bardet depuis août 2017. Né à Dourdan, il a réalisé ses premiers exploits au sein de l’équipe Auber 93, qui lança en 2008 l’essonnien dans le cyclisme professionnel. Il y fit ses toutes premières armes cumulant un titre de champion de France du contre-la-montre espoirs et une médaille d’argent du contre-la-montre aux Jeux méditerranéens lors de l’année 2008. S’ensuivit ensuite un parcours en dent de scie, qui lui fit découvrir de nombreuses équipes comme Cofidis, RadioShack (Nissan, Léopard) et Lotto (Belisol et Soudal). Début juin 2018, il quitta l’équipe de Lotto Soudal afin de rejoindre l’équipe AG2R- La Mondiale. Pour sa première année, il termina à la deuxième place sur le podium du « Tour La Provence ». Il réussit par la même occasion à s’imposer au sein de l’équipe de Romain Bardet. Tony Gallopin, habitué des courses Paris-Nice et vainqueur d’une étape en 2015, participera à l’évènement pour la cinquième fois.

Quand le Paris-Nice passe en terres essonniennes.   

Le cycliste sera bientôt de retour dans son département où il a couru durant neuf ans pour les clubs du CC Angerville et du VC Etampes. Il bénéficiera du soutien local des passionnés de cyclisme, qui assisteront à la seconde étape du Paris-Nice allant de Bréviaires (78) à Bellgarde (45). Lors de cette étape, le peloton et l’équipe de Tony Gallopin traverseront brièvement l’Essonne et les villes de Dourdan, Pussay et des Granges-le-Roi. C’est un évènement pour le cycliste qui fera un véritable retour aux sources sur ses terres d’origine. Le circuit de la course le mènera à seulement quelques kilomètres de son premier club sportif, le CC Angerville. Aujourd’hui il tentera d’imposer son statut de seconde figure de proue de l’équipe AG2R, derrière Romain Bardet et passera cette fois par l’Essonne, en tant que leader.

Thomas Faigel

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*